20 septembre 2008

"Verte" de Marie Desplechin

resizeJe n'aurais pas pensé commencer par un roman jeunesse, mais il se trouve que c'est une de mes dernières lectures.

A vrai dire Verte, je l'avais déjà lu peu après sa sortie je pense, il y a un peu plus de dix ans, je devais avoir douze ou treize ans, je dévorais déjà les livres. Et je dois dire que je gardais un excellent souvenir de ce roman, je raffolais des histoires de sorcières (je les aime toujours beaucoup). C'est en apprenant la sortie de Pome, la suite de Verte, que j'ai eu envie de me replonger dans la vie de cette petite sorcière avant de découvrir son amie Pome.

Voici ce qu'annonce la quatrième de couverture:

  A onze ans, la petite Verte ne montre toujours aucun talent pour la sorcellerie. Pire que cela, elle dit qu'elle veut être quelqu'un de normal et se marier. Elle semble aussi s'intéresser aux garçons de sa classe et ne cache pas son dégoût lorsqu'elle voit mijoter un brouet destiné à empoisonner le chien des voisins. Sa mère, Ursule, est consternée. C'est si important pour une sorcière de transmettre le métier à sa fille. En dernier ressort, elle décide de confier Verte une journée par semaine à sa grand-mère, Anastabotte. Puisqu'elles ont l'air de si bien s'entendre. Dès la première séance, les résultats sont excellents. On peut même dire qu'ils dépassent les espérances d'Ursule. Un peu trop, peut-être.

Dix ans plus tard j'ai autant apprécié ce roman, drôle, frais, plein de sentiments et très bien écrit. Marie Desplechin nous propose le point de vue de plusieurs personnages sur l'histoire qui va révolutionner la vie de Verte et de sa famille. C'est d'abord Ursule, la mère qui nous donne sa version des faits, puis Verte, elle-même puis Anastabotte, la grand-mère et ainsi de suite. Chaque personnage nous apporte des éléments nouveaux, fait progresser l'intrigue, nous éclaire sur le point de vue du personnage précédent. Une façon très belle et très vivante de raconter une histoire!

C'est aussi l'occasion d'observer une famille « moderne » comme on dit. En effet Ursule élève seule sa fille qui rêve de retrouver son père et se fiche pas mal de devenir une grande sorcière comme en rêve sa mère.

Bref un roman plein de vérité sur les relations humaines pimenté par le fait que Verte et sa famille soit des sorcières, ça change la vie!

Je le conseille vivement aux enfants comme aux plus grands, chacun passera un bon moment.


Edition: L'école des loisirs

Age: 9 à 12 ans

Prix : 7,50 €

ISBN : 9782211089999

Première parution : 1996


 

Posté par Liouna à 13:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur "Verte" de Marie Desplechin

Nouveau commentaire